Friday , December 4 2020
Home / Bruegel Think Thank / L’IA a besoin d’humains qualifiés

L’IA a besoin d’humains qualifiés

Summary:
L'adoption des technologies IA repose moins sur des scientifiques de haut niveau que sur des spécialistes des données et des programmeurs compétents qui peuvent mettre en pratique les algorithmes d'apprentissage profond existants à des fins commerciales. This opinion post was originally published in Les Echos. Il est vrai que l’Europe produit plus de doctorats en sciences et en ingénierie que toute autre partie du monde. Mais l’adoption des technologies IA repose moins sur des scientifiques de haut niveau que sur des spécialistes des données et des programmeurs compétents qui peuvent mettre en pratique les algorithmes d’apprentissage profond existants à des fins commerciales, comme le souligne Kai-Fu Lee dans son livre « AI Superpowers ». Quelle est donc la gravité de la pénurie de

Topics:
Julia Anderson and Guntram B. Wolff considers the following as important: , , ,

This could be interesting, too:

G. C. writes Building a Euro-area Budget Inside the EU Budget: Squaring the Circle?

Monika Grzegorczyk and Guntram B. Wolff writes The scarring effect of COVID-19: youth unemployment in Europe

Mario Mariniello writes A timid start for European Union data governance

Z. D. writes Euro area accession countries in the context of the pandemic

L'adoption des technologies IA repose moins sur des scientifiques de haut niveau que sur des spécialistes des données et des programmeurs compétents qui peuvent mettre en pratique les algorithmes d'apprentissage profond existants à des fins commerciales.

This opinion post was originally published in Les Echos.

L’IA a besoin d’humains qualifiés

Il est vrai que l’Europe produit plus de doctorats en sciences et en ingénierie que toute autre partie du monde. Mais l’adoption des technologies IA repose moins sur des scientifiques de haut niveau que sur des spécialistes des données et des programmeurs compétents qui peuvent mettre en pratique les algorithmes d’apprentissage profond existants à des fins commerciales, comme le souligne Kai-Fu Lee dans son livre « AI Superpowers ».

Quelle est donc la gravité de la pénurie de talents pratiques en Europe et comment se situe-t-elle par rapport aux Etats-Unis, à la Chine et au Royaume-Uni – les champions mondiaux de l’IA ? Les données sont rares et les comparaisons internationales difficiles. Mais de multiples sources de données se combinent pour indiquer clairement que l’UE est peu performante en matière de formation et de rétention des talents dans le domaine de l’IA.

Nos recherches montrent que les universités américaines, britanniques et chinoises produisent, en pourcentage de la population, beaucoup plus d’informaticiens que leurs homologues européens (bien que les données manquent notamment pour la France, les Pays-Bas, la Pologne et quelques autres pays). Jusqu’à deux fois plus. Et, pour les bachelors, les chiffres augmentent rapidement aux Etats-Unis et au Royaume-Uni alors qu’ils stagnent en Europe.

Une solution pourrait consister à importer ces talents de l’étranger. Mais là encore, l’UE échoue. Son marché du travail n’attire qu’une part relativement faible des talents internationaux dans le domaine de l’IA. Pire encore, l’Europe perd une grande partie des doctorats qu’elle forme dans ce domaine au profit des Etats-Unis en particulier.

Il n’est donc pas surprenant qu’une étude de LinkedIn sur les profils de ses utilisateurs ait révélé que le Royaume-Uni compte 1,8 fois plus de personnes ayant des compétences en IA que la moyenne de l’UE. Les Etats-Unis en ont 3,1 fois plus.

Des efforts sont en cours au niveau national et européen pour combler le déficit en matière d’IA. En août 2019, le gouvernement allemand a déclaré qu’il attribuerait 30 nouvelles chaires en IA. En février 2020, la Commission européenne s’est engagée à élaborer un plan qui permettrait « d’attirer les meilleurs professeurs et scientifiques » et « d’offrir des programmes de master en IA de niveau mondial ». Ces mesures sont les bienvenues.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *