Saturday , October 20 2018
Home / IFO Hans-Werner Sinn & Clemens Fuest / Le climat des affaires se détériore dans la zone euro selon l’Institut ifo

Le climat des affaires se détériore dans la zone euro selon l’Institut ifo

Summary:
Le climat des affaires dans la zone euro s'est dégradé selon l'Institut ifo, reculant de 43,2 à 31,1 points. Au trimestre précédent, il avait atteint son plus haut niveau depuis 2000. Les experts continuent d'évaluer la situation de façon très positive, mais leurs prévisions ont sensiblement diminué. La croissance devrait ainsi ralentir. Les experts prévoient une croissance de 2,2 pour cent pour l'année en cours après une croissance effective de 2,4 pour cent l'année dernière. Le climat des affaires s'est dégradé dans les principaux pays de la zone euro. La seule exception est l'Espagne, où il s'est amélioré après s'être fortement détérioré à la fin de l'année 2017. En Italie, le climat des affaires s'est particulièrement

Topics:
Clemens Fuest considers the following as important:

This could be interesting, too:

Clemens Fuest writes ifo Dresden Newsletter 17 October 2018

Clemens Fuest writes EU’s Eastward Expansion Boosts Trade with Germany

Clemens Fuest writes L’incertitude des entreprises allemandes a sensiblement augmenté

Clemens Fuest writes The ECB’s Fiscal Policy

Le climat des affaires dans la zone euro s'est dégradé selon l'Institut ifo, reculant de 43,2 à 31,1 points. Au trimestre précédent, il avait atteint son plus haut niveau depuis 2000. Les experts continuent d'évaluer la situation de façon très positive, mais leurs prévisions ont sensiblement diminué. La croissance devrait ainsi ralentir. Les experts prévoient une croissance de 2,2 pour cent pour l'année en cours après une croissance effective de 2,4 pour cent l'année dernière.

Le climat des affaires s'est dégradé dans les principaux pays de la zone euro. La seule exception est l'Espagne, où il s'est amélioré après s'être fortement détérioré à la fin de l'année 2017. En Italie, le climat des affaires s'est particulièrement dégradé ; les experts ont revu à la baisse leur évaluation de la situation et leurs prévisions. Les experts envisagent également l'avenir de manière plus pessimiste pour l'Allemagne et la France. Ils maintiennent toutefois leur évaluation positive de la situation économique.

Les experts interrogés ont en partie revu nettement à la baisse leurs prévisions concernant les investissements, la consommation des ménages et le volume des exportations. Le taux d'inflation escompté pour l'année en cours a également enregistré une légère baisse, passant à 1,6 pour cent. La pénurie de main d’œuvre qualifiée est de plus en plus considérée comme un frein à la croissance.

Clemens Fuest
Président de l'Institut ifo

Clemens Fuest
Clemens Fuest took over from Hans Werner Sinn as chairman of the IFO Institute in April 2016. He is professor at the Faculty of Economics of the University of Munich.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *