Thursday , July 19 2018
Home / IFO Hans-Werner Sinn & Clemens Fuest / Le secteur européen du bâtiment perd de son élan

Le secteur européen du bâtiment perd de son élan

Summary:
En Europe, le secteur du bâtiment perd un peu de son élan. Les performances devraient encore augmenter de 2,7 pour cent cette année. L'année dernière, cette augmentation était de 3,9 pour cent, comme l'a calculé le réseau de recherche Euroconstruct, auquel appartient l'Institut ifo. À moyen terme, le rythme de croissance devrait continuer à ralentir, pour n'être plus que de 1,4 pour cent d'ici la fin de la décennie. « Parmi les causes de cette situation, on compte les capacités saturées du secteur du bâtiment, les prix élevés des propriétés résidentielles, mais aussi des risques économiques tels que le Brexit », explique Ludwig Dorffmeister, expert de l'Institut ifo. « De plus, la production annuelle a déjà pu augmenter de dix

Topics:
Clemens Fuest considers the following as important:

This could be interesting, too:

Clemens Fuest writes Budget Developments – Germany Has Been Underinvesting in Its Future for Years

Clemens Fuest writes Europe’s Construction Industry Loses Impetus

Clemens Fuest writes ifo Viewpoint No. 198: Tariffs on cars

Clemens Fuest writes ifo Institute: Credibility Problem with International Treaties – Pledges Must be Honoured

En Europe, le secteur du bâtiment perd un peu de son élan. Les performances devraient encore augmenter de 2,7 pour cent cette année. L'année dernière, cette augmentation était de 3,9 pour cent, comme l'a calculé le réseau de recherche Euroconstruct, auquel appartient l'Institut ifo. À moyen terme, le rythme de croissance devrait continuer à ralentir, pour n'être plus que de 1,4 pour cent d'ici la fin de la décennie.

« Parmi les causes de cette situation, on compte les capacités saturées du secteur du bâtiment, les prix élevés des propriétés résidentielles, mais aussi des risques économiques tels que le Brexit », explique Ludwig Dorffmeister, expert de l'Institut ifo. « De plus, la production annuelle a déjà pu augmenter de dix pour cent au cours des quatre dernières années, rattrapant déjà une part du retard pris depuis la crise financière. »

Si le secteur du bâtiment va clairement perdre de son dynamisme entre 2018 et 2020, le génie civil va lui connaître une remarquable accélération au cours des prochaines années. Avec un développement de 4,5 pour cent, Euroconstruct prévoit une croissance record. « Des investissements importants arrivent pour les routes et les chemins de fer, mais également pour les infrastructures énergétiques. En plus de l'amélioration des finances publiques, l'augmentation des investissements ainsi que les soutiens structurels européens ont également joué un rôle considérable », souligne Dorffmeister.

Malgré les conditions toujours très positives, la demande de construction dans de nombreux pays augmentera bien moins d'ici 2020 que cela n'a été le cas jusqu'à présent. À certains endroits, la croissance approche même de sa fin. Ainsi, les activités du bâtiment devraient diminuer dans trois pays membres en 2019 puis dans cinq pays membres en 2020. Il s'agit de la Finlande, la Suède, la Slovaquie, la Hongrie ainsi que l'Allemagne. « Au regard des volumes de marché déjà atteints et des pertes prévues, plutôt surmontables, il n'existe cependant pas de raison de paniquer », ajoute Dorffmeister.

L'Institut ifo est un membre fondateur allemand d'Euroconstruct, auquel appartiennent des chercheurs de 15 pays d'Europe de l'Ouest et de 4 pays d'Europe de l'Est. Vous trouverez plus d'informations sur http://www.euroconstruct.org/ec/reports.

Article (en Allemand)

  1. Dorffmeister, Ludwig, "Europäischer Bausektor: Aufschwung verliert bis 2020 spürbar an Kraft - Ausgewählte Ergebnisse der EUROCONSTRUCT-Sommerkonferenz 2018", ifo Schnelldienst 71 (13), 2018, 61–68 | Details | PDF Download

    Clemens Fuest
    Clemens Fuest took over from Hans Werner Sinn as chairman of the IFO Institute in April 2016. He is professor at the Faculty of Economics of the University of Munich.

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *